S’il est simple de créer un blog WordPress, l’alimenter de contenus (articles, vidéos, infographies) est une autre affaire. Ces articles de blog peuvent néanmoins poursuivre des objectifs intéressants pour vous :

  • Générer du trafic sur son site
  • Se créer une audience qualifiée
  • Capter des leads

Avec la démocratisation des stratégies d’inbound marketing, bon nombre d’entrepreneurs partagent ces objectifs. Dans certaines industries, où le marketing digital est un enjeu clé, une vraie bataille pour la visibilité sur Google fait rage.

La question du référencement des blogs WordPress est donc récurrente chez mes clients. J’ai donc décidé d’aider les entrepreneurs à y voir plus clair sur les techniques d’optimisation SEO des articles WordPress.

1. Améliorer la rapidité de votre site WordPress

Si les thèmes WordPress sont réputés pour leur design impeccable, ils peuvent être de vraies plaies en terme de rapidité de chargement. Plus le thème est complet, plus il risque d’être long et lourd à charger !

Analyse SEO thème WordPress

 

Pour le thème Avada (le plus vendu sur Themeforest), ses performances sont très en dessous des exigences des utilisateurs et donc de Google.

La rapidité de chargement des sites web est une priorité pour Google. Ils rappellent d’ailleurs souvent qu’au-delà de 3 secondes de chargement, 50% des utilisateurs abandonnent.

Si c’est votre cas, vous devriez penser à refondre votre site, voire à changer d’hébergeur. J’ai suivi cette démarche lorsque j’ai aussi commis cette erreur, je vous explique la manière dont j’ai procédé.

1ère option : optimiser la rapidité de son blog WordPress, en l’état.

Après un coup d’œil sur les performances web de votre blog WordPress grâce à Lighthouse vous aurez un aperçu du chantier qui vous attend.

Utiliser un plugin de cache WordPress

La “mise en cache” permet de “précharger” des ressources web (comme des articles), sans nécessiter autant d’échange d’informations entre le serveur (le site) et le client (vous, les visiteurs).

Bref, pas besoin de connaître la mécanique de la voiture pour l’utiliser 😜.

Sur WordPress, vous pouvez acheter une licence sur WPRocket, le meilleur plugin de cache, vous permettant de précharger et compiler un grand nombre de ressources de votre site.

N’oubliez pas : – de temps de chargement = des utilisateurs satisfaits = un SEO WordPress qui décolle rapidement.

Réduire ou différer le chargement des ressources grâce au Lazy Loading.

Pour vous prouver son utilité, l’excellent blog Bulledev.com a fait deux tests de site comprenant ou non le lazy loading :

Lazy Loading inactif

 

Un thème WordPress sans Lazy loading.

 

Un thème WordPress avec Lazy Loading actif.

Petit topo post accroche 🤓: Les images, les vidéos et les codes Javascript sont en général des ressources lourdes à charger. En attendant leur chargement, vous ne servez aucun contenu à vos visiteurs.

Pour afficher rapidement des contenus, vous pouvez avoir recours à l’optimisation des images, via des plugins dédiés comme Imagify.

En ce qui concerne les ressources plus lourdes, vous pouvez différer leur chargement si elles sont vraiment nécessaires.

Par exemple, sur ce blog, les images non visibles d’emblée ne sont pas chargées avec la page. Elles chargent au fur et à mesure de votre défilement sur la page.

Utiliser la technologie AMP pour propulser ses articles WordPress

AMP est une technologie open-source supportée par Google qui permet de charger instantanément des page de contenu. C’est une technologie que vous pouvez mettre en place pour accélérer le chargement de vos pages Web sur mobile.

AMP project

 

Un aperçu de page AMP, juste à gauche. Les couleurs étant agressives, j’ai mis l’image en noir et blanc pour une lecture plus fluide.

Lors d’un projet pro, j’ai discuté avec un ancien responsable web de Ouest-France. Il avouait que Google avait fait du format AMP une exigence pour tous les sites d’actualité.

Je pense que le format va se démocratiser pour tous les blogs actifs d’ici quelques mois. Autant se mettre à la page maintenant 👊

2ème option : Refondre son blog WordPress

Lorsqu’un site est trop lent (indice Lighthouse / performance) en dessous de 50, il faut considérer qu’une refonte de site est nécessaire.

C’était le cas pour mon ancien site, qui avait un thème lourd, esthétique et non-performant. Je ne parvenais pas à me référencer sur mon propre nom ! Vraiment, une refonte complète a fait du bien.

Migrer vers un hébergement spécialisé WordPress

En référencement, un serveur réactif, optimisé pour WordPress répond plus rapidement qu’un serveur infogéré classique. Il va délivrer des contenus plus rapidement qu’un hébergeur classique, voire pire, gratuit 😱.

L’hébergement compte pour environ 20% de votre score SEO sur Lighthouse. Rien que ça.

BulleDev.com

Tournez vous du côté de Kinsta, une startup américaine qui propose un hébergement web infogéré optimisé pour WordPress.

Si vous ne souhaitez pas accorder autant de moyens (comme moi héhé), les comparateurs recommandent plutôt Siteground, presque aussi performant mais avec un rapport qualité/prix  imbattable.

Acheter un thème WordPress sur Stéroïdes pour le SEO.

Le thème a une importance capitale lorsqu’il s’agit de refondre son site. Ne faites pas la même erreur, privilégiez :

  • Les thèmes jeunes, développés dans l’année et avec de bons avis
  • Le page-builder Elementor ou Divi, qui présentent les meilleurs performances couplés avec WPRocket.
  • Pour les secteurs où le SEO est un facteur clé de réussite: un thème avec une note de 100% sur Lighthouse.

2. Gérer vos métadonnées pour un SEO WordPress optimisé

Les balises meta sont des éléments qui composent le code de votre blog WordPress. Google utilise ces balises pour afficher les titres et descriptions des sites qu’il indexe dans ses pages de résultat.

“Titles & Descriptions Are Easy Wins For SEO”

Google says

Un plugin comme Yoast SEO les gèrent très bien. Simple, efficace. 😉

Données SEO Yoast

 

L’aperçu des métadonnées de cet article dans Google, gérées par Yoast SEO.

La balise “title”.

C’est le titre de la page (ou son aperçu). Il est déterminant dans le bon ranking de vos articles WordPress.

D’ailleurs, un excellent article de Neil Patel basé sur ses propres expériences qui témoigne de l’importance du titre de la page.

Faites figurer votre mot-clé principal dans le meta-title.

La balise meta name=”description”.

La meta-description correspond au texte grisé, en dessous du titre bleu dans les résultats Google.

Elle n’a que pour valeur de convaincre l’utilisateur de cliquer sur le lien de votre site. Selon WebRankInfo et Google, la balise de description n’a théoriquement aucun impact sur votre SEO.

Or, la négliger serait néanmoins une erreur. Google cherche a nous faire compléter cette description de page à la main “Because you know your content best“.

Egalement, la description peut indirectement influer sur votre SEO au travers du “CTR”. Le “Click Throught Rate” est une mesure utilisée par Google pour définir si votre contenu est attirant ou non.

Google Search Console apercu

C’est le ratio entre le nombre de vues dans les résultats et les clics sur votre lien.

Les balises OG : pour aller + loin

Les balises “Open Graph” permettent aux réseaux sociaux d’afficher des aperçu de page qualitatifs. Ils sont également paramétrables dans Yoast SEO. Seul le titre, l’image, l’URL et la description son vraiment nécessaire.

Balises OG sur un article de blog WordPress

 

Et voilà un aperçu de l’utilité des balises OG sur Twitter.

3. Optimiser son référencement en prêtant attention aux balises de titre

Les balises de titres, ou “titraille” correspondent aux fameux “H1”, “H2”, “H3″, H4”, “H5”, “H6”. Pour ceux à qui ça ne parle pas encore, c’est un système de hiérarchie de titres HTML utilisé par WordPress.

Allez, venez avec moi en coulisses !

 

Voici à quoi ressemble le système des balises de titres.

Remettez de l’ordre dans vos balises de titre.

Sur certains sites, on remarque en ouvrant la console développeur de Chrome que la hiérarchie des titre n’est pas forcément respectée.

En fait, pour les novices de WordPress, ces balises servent souvent d’élément de design (et j’avoue qu’avant mes cours d’HTML, c’est exactement l’usage que j’en faisait sur WordPress 🤫).

Alors, comment structurer ses contenus pour ses utilisateurs et pour le référencement ?

  • H1 : Selon SERoundtable, site d’experts SEO, il est conseiller de n’afficher qu’un seul H1 par page. Sur cet article, il est identique au titre de la page : “Comment améliorer le SEO de vos articles de blog WordPress ?
  • H2 : ce sont des balises de moins grande importance que la H1. Elle sert à identifier les grandes lignes de vos articles. Dans mon article, les H2 sont les sous-titres qui commencent par un nombre.
  • H3 : ce sont des “sous-sous-titre“. Ils servent a catégoriser les éléments contenus dans vos H2.
  • H4, H5, H6 : vous aurez compris pour le reste.

Pour résumer, vos contenus doivent avoir un plan, comme dans vos dossiers de bureau ou votre mémoire de fin d’études.

Utilisez vos mots-clés dans les balises de titres

Dans la mesure du possible, essayez de placer vos mots-clés dans les sous-titres de vos pages. Google sanctionne la structure de votre page, mais aussi les occurrences de vos mots-clés dans la page (ainsi que leur emploi !).

Mots-clés dans les titres

 

Cas d’utilisation de mots-clés ciblés dans un article de blog Worpdress

4. Créer des contenus qui captivent son audience

Après avoir lu ce titre, vous allez vous dire que vous allez sauter ce paragraphe. A mon sens, ce conseil a tout à fait sa place parmi les grandes lignes de cet articles (les H2 rappelez-vous 😉).

Lorsque l’on parle d’optimisation du contenu, on parle de performance, de hacks SEO, mais on ne parle pas souvent de contenu pur. La valeur ajoutée de vos contenus doit-être votre obsession.

Trouver des sujets intéressants ET recherchés

Pour trouver des sujets intéressants, vous pouvez procéder de cette manière :

  • Listez tous les mots-clés liés à votre univers sémantique (exemple : cabinet comptable, comptable en ligne, comptabilité d’entreprise,…)
  • Saisissez-les sur Google et vérifiez les recherches associées

Recherches associées Google

 

Aperçu des recherches associées en bas de page Google.

  • Vérifiez qu’ils sont recherchés sur Ubersuggest (volume supérieur à 100 recherches par mois).
  • Travaillez votre titre : c’est votre accroche. Également, n’oubliez pas d’inclure votre mot-clé cible dans le titre de la page.

Bien rédiger vos contenus : le copyrighting

Voici un petite vidéo pour se détendre les rétines. Regardée et approuvée.

N’oubliez pas d’ajouter des contenus variés : infographies, citations, vidéos.

5. Traiter les pages zombies pour votre SEO WordPress

Selon le dossier spécial de WebRankInfo, une page zombie est une page qui a des problèmes (indexation, crawl, liens cassés,…), qui est très peu visitée en 1 an et qui forcément, est très mal référencée dans Google.

Pourquoi traiter les articles ou pages zombies pour votre SEO ?

Détrompez-vous, les

Si vous avez trop de pages zombies, cela signifie que vous avez trop de pages de mauvaise qualité […]. Rappelez-vous que Google juge la qualité globale de votre site

WebRankInfo.com

Pour résumer, si vous ne traitez pas vos pages zombies, Google en tiendra compte dans son évaluation globale de vos contenus. Ils impacteront négativement votre référencement naturel WordPress.

Repérer les pages zombies avec Google Analytics

Pour les repérer, le plus abouti est d’utiliser l’outil RM Tech, Oncrawl ou SEMRush. Mais pour simplifier, j’utilise parfois simplement Google Analytics.. Si vous enregistrez suffisamment de trafic et des données fiables, voici la procédure :

 

Les rapports sur les pages de votre site sur Google Analytics.

  • Sur votre tableau de bord, descendez en bas de la page, puis cliquez sur “rapport sur les pages“.
  • Sur la nouvelle vue, en haut à droite, cliquez sur l’intervalle de date et sélectionnez toute l’année précédente, jusqu’à aujourd’hui.

 

Le process à suivre.

  • Cliquez ensuite à côté de la barre de recherche de pages web, sur “avancé”. Ensuite, configurez le filtre comme cela :

 

On sélectionne toutes les articles du blog (à adapter à votre site), puis, on ajoute un filtre pour ne voir que les pages comptant moins de 50 visites l’année dernière.

  • Exportez la liste des pages, importez-les dans Google Sheet ou Excel (pour les puristes 😉).
  • Passez à l’étape suivante :

Fusionner, supprimer, rediriger, que faire pour améliorer votre SEO WordPress ?

Eh oui, vous avez fait des efforts pour produire ces contenus. Maintenant, ils ne servent à rien puisqu’il ne sont que très peu consultés. Vous devrez choisir entre : les fusionner, les supprimer et dans tous les cas : les rediriger sur d’autres articles existants.

Rappelez-vous également qu’en référencement, Google évalue l’ensemble de vos pages. Elles sont peu populaires, peut-être de faible qualité, donc elles impactent négativement votre SEO WordPress !

Analytics seo WordPress

Dans le cas vu précédemment chez un client, Analytics à compté +700 pages enregistrant -50 visites /an sur 1000 articles de blog.

Réunies, les pages apportent 0,60% du trafic global… vous voyez un problème ? 🤔 Moi oui.

En fonction de nos critères, seul 30% des pages du site rencontrent du succès et sont considérés comme qualitatif par Google et nos visiteurs.

Fusionner ou supprimer des articles WordPress pour optimiser son référencement naturel ?

Si vos articles font moins de 1000 mots, vous pouvez décider de les fusionner entre eux, ou avec un article plus populaire. Pourquoi ?

In our analysis, the ideal blog post length is roughly 2,100 words, but that will vary depending on your topic.

Hubspot, 2017

Google et vos utilisateurs apprécient les articles de fond sur des thématiques populaires. Donc si 2/3 articles ont des thématiques et sémantiques proches, pourquoi ne pas les fusionner au sein d’un article WordPress de 2500 mots ?

N’oubliez pas de supprimer les articles intégrés pour éviter le “duplicate content“. On en parle ici 👇.

Comment rediriger son trafic pour ne pas décevoir vos visiteurs ?

Fusionner des pages ou les supprimer si le contenu est médiocre c’est une bonne manière de bichonner la qualité de son WordPress.

Maintenant, Google indexe les URLs que vous lui avez soumis. Il peut même les garder plusieurs mois dans son cache. Vous devez mettre en place des redirections pour ne pas générer des erreurs “404”.

Yoast SEO Premium le gère parfaitement. Si vous ne souhaitez pas l’acheter, le plugin “all in one redirection” fera l’affaire.

Quel impact sur le référencement WordPress ?

Plutôt positif sur environ 70% des pages fusionnées pour ma part. Malgré tout, il faut surveiller si les pages ne sombrent pas à nouveau dans l’oubli après leur heure de gloire.

Aperçu de résultat SEO

 

Voilà la page concernée : Recrutement sur Instagram.

6. Le netlinking en SEO : augmenter la popularité de votre blog

Le netlinking correspond à la stratégie une stratégie d’échange de liens entre sites web au champs sémantique semblable. Ici, l’objectif est de créer des liens vers votre site, afin d’augmenter son indice de popularité. Si ce dernier devient plus important, votre blog WordPress progresse en référencement naturel.

Pourquoi les backlinks sont importants aux yeux de Google ?

Les backlinks, ce sont les liens qui font référence à votre site. Plus vous en avez, plus votre site est reconnu comme “populaire” auprès de Google et plus il va vous accorder de crédit.

Or, vous vous en doutez, certains webmarketers en ont abusé. Depuis la mise à jour “Google Pingouin” de Mai 2012, les backlinks abusifs, non-naturel, et souvent achetés sont sanctionnés négativement.

Commencer à créer son réseau de backlinks naturels

Plusieurs techniques existent pour créer naturellement des backlinks. Parmi elles :

  • Créer des guides, listes et études de cas génériques qui apportent une valeur ajoutée à une communauté.
  • Créer des infographies (votre site sera cité comme auteur).
  • Publier des études sur votre secteur, comme le fait Blog Du Modérateur (BDM) par exemple.
  • Acheter du contenu sponsorisé incluant un lien entrant.
  • Faire du guest blogging : publier un article sur un blog au contenu similaire au vôtre ou demander un échange de liens.

Alors, comment améliorer le SEO de mes articles WordPress ?

A ce stade là, je pense que vous pouvez commencer à mettre en place quelques bonnes pratiques pour optimiser votre SEO WordPress. Utilisez les éléments contenus dans l’article, ainsi que ceux présents dans chaque section. A vous de jouer maintenant !

Si vous voulez un coup de pouce, c’est par ici

 

Ebook social media

Sources :

  • Optimiser son référencement WordPress – Abondance
  • Netlinking : stratégie de backlink – yakaferci.com
  • Ranking 1 on Google – Neil Patel
  • Dossier sur les pages zombies en SEO – WebRankInfo
  • Améliorer les performances Web de WordPress – Bulledev.io
  • AMP technology – Google for developers
  • Les 7 stratégies de backlinks pour 2019 – Missseogirl.com
  • Google Pingouin – penalites-referencement.com
  • Crédit photo : Fantastic Beasts: The Crimes of Grindelwald – Warner Bross

Guide : Comment améliorer le SEO de vos articles de blog WordPress ?
4.8/5 (95%) sur 4 vote(s)
Laisser un commentaire